Aller au contenu

Comment choisir son souffleur ?

Generic placeholder image

Interview d’Aurélien Laurent

Chef produits ISEKI France

Tout d’abord, à quoi sert réellement un souffleur ?

Un souffleur est un appareil qui permet de balayer vos allées ou de ratisser votre gazon afin de se débarrasser de toutes les feuilles mortes ou autres déchets végétaux.
Il vous permettra de regrouper toutes les feuilles sur un seul tas.
Il existe 3 types de modèles de souffleurs :
– ceux qui soufflent uniquement,
– ceux qui soufflent et aspirent en même temps
– ceux qui soufflent, aspirent et broient en même temps. »

Pouvez-vous nous en dire plus sur les différentes possibilités ?

Le souffleur permet uniquement de souffler les feuilles et de les regrouper afin de les ramasser plus facilement.
Le souffleur/aspirateur a une fonction réversible qui permet donc d’aspirer les feuilles dans un sac.
Enfin le souffleur/aspirateur/broyeur a une troisième fonction qui permet directement de broyer les feuilles qui sont aspirées et donc d’en diminuer le volume. Ces résidus peuvent être utilisés pour faire du compost.

Quelles technologies peut-on trouver sur des souffleurs ?

Vous avez le choix entre trois technologies : thermique, électrique sans fil et électrique sur batterie. Votre choix se fera en fonction de la taille et de la configuration de votre terrain, du type de travaux que vous devez effectuer (beaucoup d’arbre ou pas), et de la fréquence d’utilisation.

Pouvez-vous nous en dire plus ?

Si vous avez un grand jardin (plus de 2000m²) le modèle thermique sera le plus adapté, en effet vous avez besoin d’une grande autonomie pour le parcourir et le câble électrique serait vite gênant dans cette situation.
Ces modèles sont souvent plus puissants et ont un débit d’air plus important. L’inconvénient est qu’il est plus bruyant, qu’il rejette des gaz d’échappement et qu’il est plus lourd. Cependant il existe de nombreux modèles de souffleurs à dos ce qui permet d’avoir le poids du moteur supporté par l’utilisateur qui aura donc uniquement à gérer l’orientation du tube de soufflerie.

Si vous avez un jardin plus petit (max 2000m²), les modèles électriques peuvent être une bonne réponse car plus léger et plus silencieux.
Cependant il faudra rester à proximité d’une prise électrique et garder en tête qu’il y aura un fil derrière soit, ce qui peut être un peu gênant si le terrain est très arboré et qu’il faut en faire le tour.
La meilleure solution pour ce type de terrain serait un souffleur à main thermique qui est à la fois léger, maniable et qui dispose d’une autonomie suffisante pour ce type de terrain.

Enfin pour les très petits terrains le souffleur électrique sur batterie est idéal. Petit, léger, silencieux, maniable….il sera cependant moins puissant et disposera d’une autonomie d’environ 40 minutes.

Au niveau de l’entretien, que faut-il faire ?

Les souffleurs électriques sont très simples d’entretien, il faut uniquement nettoyer les aérations, vérifier qu’aucun résidu ne reste coincé et changer régulièrement les brosses.
Les souffleurs thermiques vont nécessiter un peu plus d’entretien comme tout moteur de ce type : nettoyage du cylindre, des ailettes, des bougies, vérification du filtre à air, à essence, du pot d’échappement.
Une visite en fin de saison chez un spécialiste peut éviter certaines mauvaises surprises au redémarrage.

Au niveau du prix, combien faut-il compter ?

Cela dépend de la technologie désirée et des fonctions requises.
Cependant pour un thermique il faudra compter entre 300€ pour un modèle à main et entre 400 à 600€ pour un modèle à dos.
Pour un électrique, il est possible d’en trouver aux alentours de 100€ mais la durée de vie s’en ressentira également.